Madeleines natures

6,90 

Goûtez à nos délicieuses madeleines natures !

Ingrédients : farine T 55, oeufs, beurre, sucre semoule*, miel*, levure chimique
*Ingrédients issus de l’agriculture biologique

Catégorie :

Nous avons pris le temps de sélectionner les matières premières principalement régionales. Nous n’utilisons pas de conservateur, pas de colorant, et pas d’additif.
Parce que nous avons fait le choix de travailler avec des produits frais, notre laboratoire répond aux normes alimentaires et de sécurités les plus strictes.
Notre ambition est en effet d’offrir à nos clients des produits d’une qualité irréprochable.

Nos madeleines sont préparées dans notre laboratoire situé 3 Traverse des Calfats, Z.A. Saint-Claude, 83990 Saint-Tropez.

Notre fabrication artisanale permet d’obtenir un goût inimitable !

Poids 0,360 kg
Quantité :

6 pièces

Ingrédients :

Beurre, blancs d’œufs, sucre semoule*, poudre d’amande, sucre glace*, farine t 55, *Ingrédients issus de l’agriculture biologique

Origine :

La madeleine de Commercy porterait le prénom d'une jeune cuisinière de Commercy, Madeleine Paulmier. Servante de la marquise Perrotin de Barmont, en 1755, elle aurait fabriqué ces gâteaux pour le duc viager Stanislas Leszczyński.

Ce dernier donnait une réception dans son château de Commercy mais, confronté à un esclandre entre son intendant et son cuisinier, le souverain ne pouvait conclure les agapes faute de dessert, le cuisinier l'ayant emporté dans sa colère en quittant le château. C'est alors qu'une jeune servante de la marquise Perrotin de Barmont, Madeleine Paulmier, se permit de proposer la recette d'un gâteau qu'elle tenait de sa grand-mère. Faute de mieux, l'ex-roi de Pologne fut bien obligé de condescendre à accepter.

La noble assemblée se délecta de ce dessert impromptu et providentiel. Soulagé, le duc Stanislas voulut se faire présenter celle qui avait accompli cette « merveille » et, en homme galant, donna au petit gâteau moulé dans une coquille Saint-Jacques le prénom de la jeune héroïne, Madeleine.

Cependant l'historien lorrain Charles Sadoul attribue cette recette à une cuisinière du cardinal de Retz, qui a vécu à Commercy un siècle plus tôt.

Panier
EnglishFrench

Profitez de 10% de remise sur votre 1ère commande avec le code BIENVENUE

X